Tag : 'Mort aux chrétiens' sur la cathédrale de Clermont-Ferrand

Mort aux chrétiens !
Sinistre tag sur la cathédrale de Clermont-Ferrand...

Depuis mardi 24 novembre 2009, une porte de la cathédrale de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, est souillée par un immense tag en lettres rouge sang : « Mort aux crétiens » (sic). L’appel au meurtre, signé de caractères illisibles, n’a pour l’heure suscité aucune condamnation, ni du maire socialiste, Serge Godard, ni même des autorités épiscopales.

Quant aux médias locaux, informés de la dégradation, ils ne l’ont pas portée à la connaissance de leurs lecteurs.

Seuls les Identitaires d’Auvergne, dirigés par Claude Jaffrès, se sont indignés, dans un communiqué, de cet « acte anti-chrétien [qui] s’ajoute à l’incendie criminel de l’église Saint-Joseph». En mars dernier, un incendie volontaire avait nécessité l’intervention de plusieurs dizaines de sapeurs-pompiers qui avaient mis cinq heures à en venir à bout. Une grande partie des boiseries avait été détruite.
Source : Novopress

Un silence quasi total des grands médias...

NDLR : Il faudra que l'on nous explique la raison de ce silence assourdissant des médias (journaux, radios, télévisions...) sur ces évènements, alors que ces mêmes médias sont si prompts à signaler et à fustiger les dégradations commises sur les édifices du culte musulman*, certes tout aussi condamnables. Il est vrai que la religion chrétienne nous demande, quand on reçoit une gifle sur la joue gauche, de tendre la joue droite. Est ce là l'explication ?

  • Nos journalistes sont-ils tous des chrétiens convaincus et soumis à ce point ?
  • Ou alors, ont-ils le souci de ne pas jeter de l'huile (sainte) sur le feu ?
  • Ou peut-être ne sont-ils pas au courant de ces faits ?
  • Ou bien, finalement, est-ce de la lâcheté pure et simple de leur part ?
  • Ne sont-ils pas conscients que leur indignation sélective ne fait qu'encourager ces comportements blasphématoires, indignes, et criminels ?

La question leur est posée. 

© PC FNCV

* * *

* Carré musulman, mosquée, mais aussi, pour ne pas être partial les édifices du culte judaïque, synagogues, cimetières juif...