Ce dispositif est entièrement placé sous l’autorité de l’armée américaine puisque le district de Surobi a été intégré au Regional Command East. Seuls le détachement des 11 hélicoptères (BATHELICO) et le bataillon de commandement et de soutien (BCS), qui font partie de la TF Lafayette, restent à Kaboul. Et quant aux drones, ils seront toujours mis en oeuvre à partir de la base américaine de Bagram.
 
Par ailleurs, les équipes d’instructeurs (OMLT, operationnal Mentoring Liaison Team) qui opéraient au profit de la 1ere brigade du 201e corps de l’armée nationale afghane dans les provinces du Logar et de Wardak ont été réaffectées auprès de la 3e brigade dont la zone d’opérations coïncide avec celle de la Brigade Lafayette. Seule une OMLT resterera déployée à Pol-e-Charki et dépendra toujours du RC-C. Les gendarmes détachés auprès de la police afghane (POMLT, Police Operational Mentoring Liason Team) ont fait le même mouvement.
 
Lors de la prochaine relève, la TF Lafayette devrait être armée par l’état-major de la 27e Brigade d’infanterie de montagne (BIM), le 2e Régiment Etranger Parachustiste (REP) pour le district de Surobi et le 13e Bataillon de Chasseurs alpins (BCA) pour la province de Kapisa. Les moyens en artillerie seront mis en oeuvre par des éléments du 35e Régiment d’Artillerie Parachutiste (RAP) et du 93e Régiment d’Artillerie de Montagne (RAM). Les sous-groupements blindés seront armés par le 4e Régiment de chasseurs (RCh) et le 1er Régiment de hussards parachutistes (RHP). Enfin, des sapeurs issus du 17e Régiment du  Génie Parachutiste (RGP) et du 2e Régiment Etranger du Génie) compléteront les effectifs.
 
Source : Zone militaire
 
* * *