Le poste de tir MILAN ADT (ADvanced Technologies) est robuste, facilement mis en oeuvre et extrêmement puissant et précis. Il est destiné aux troupes à pied et aux combattants embarqués. Entièrement numérisé, le nouveau poste de tir offre de nouvelles performances en matière de Détection, Reconnaissance et Identification. Un grand nombre de fonctions nouvelles sont apportées telles que l’entrainement adossé à la technologie de la réalité enrichie ou encore un nouveau concept de maintenance.

Le nouveau système est également compatible avec toutes les générations de munitions MILAN. Le nouveau missile MILAN ER (Extended Response) a une portée accrue jusqu’à 3 000 mètres. Il est équipé d’une nouvelle charge militaire dont la caractéristique est de ne pas initier le blindage réactif qu’elle rencontre tout en le perforant pour assurer le passage d’une charge principale perforant alors 1000 mm d'acier blindé (auparavant 600 mm).

Le missile Milan en concurence avec le Javelin (USA) et le Spike (Israël)

L'armée française, qui emploie aujourd'hui le MILAN 3 ATGW, devrait procéder à son remplacement. Ayant bouclé le programme MILAN-ER, MBDA dispose désormais d'un vecteur concurrentiel face au missile Javelin americain (Raytheon) et au missile Spike israëlien (Rafael).

Source : Air et Cosmos

* * *

* MILAN : Missile d'Infanterie Léger Antichar Nato, semi-automatique développé par EADS pour la France et l'Allemagne. Le tir de nuit est possible grâce à une caméra infra-rouge MIRA.

Armement - Missile - Milan - France - Javelin -Etats-Unis - Spike - Israël