Selon une évaluation d'experts, un premier groupe de 150 insurgés talibans se déplacerait à une vingtaine de kilomètres au nord de Sorobi, dans les contreforts de la vallée d'Uzbin (Uzbeen). Les combattants sont en mouvement permanent et leurs positions sont extrêmement mobiles. Les chefs de cette portion de territoire seraient Gull Rahim, Omar ul Khatab et Mullah Majahed.

A 15 km au sud-est de Sorobi, un autre groupe de 30 insurgés se déplacerait dans les environs jusqu’aux montagnes de Tora Bora. A 30 km au sud-ouest de Sorobi, les rebelles seraient 25. Leur activité se limiterait à celle d’un petit groupe criminel organisé, même si les experts n’excluent pas leur rôle d’éclaireurs pour d’autres groupes plus importants.

Enfin, à 30 km à l’ouest de Sorobi, de petits groupes de cinq hommes auraient été aperçus. Ils commettraient des rackets. Les soldats (notamment des soldats français), engagés sur le terrain, dont le mandat est d'une durée limitée, éprouvent les plus grandes difficultés pour identifier les rebelles talibans, et leur donner la chasse compte tenu des règles d'engagement qu'ils doivent respecter...

Source : TTU on line