Les « Bio » drones de l'armée française inspirés par la mouche et la libellule 

C'est une première mondiale en Provence à Marseille, l'Institut des Sciences du Mouvement que dirige au CNRS de Marseille, le Professeur Nicolas Franceschini vient de mettre au point un programme commandé par la DGA (Délégation Générale à l'Armement) concernant les insectes et leurs propriétés, en particulier la mouche et la libellule.

15 ans de travail et de recherches pour l'équipe bio-robotique du CNRS

En fait, un travail de biologiste pour percer le "fonctionnement" de ces insectes :

  • Rapidité et mobilité,
  • Vols tous azimuts des mouches,
  • Navigation et observation des libellules.

Directement de Marseille à l'Afghanistan

Les mouches artificielles sont maintenant au point. Ces micro-drones français (avions sans pilote) sont prévus pour le théâtre d'opérations d'Afghanistan. Ces mouches équipées d'une minuscule caméra et d'un émetteur enverront des images à un centre de traitement (PC à terre ou aérien). Les Américains se sont lancés un peu tard dans ce type de recherches et l'Us Army est stupéfaite du résultat des essais français sur les nano-drones.

A noter que cette application peut se faire dans bien d'autres domaines civils.
Une fois de plus, le CNRS de Marseille à Luminy est à la pointe des technologies nouvelles.

Source : Philippe REAL – Pacainfoeco.com © Michel Hugues


- BIOLOGIE - ROBOTIQUE  INTELLIGENCE ARTIFICIELLE - NANO-TECHNOLOGIE - MICRO-MODELISME -