Voici ce qu'écrit Jean Guisnel, sur le site du Point, citant les propos du ministre de la Défense :

En arrivant sur le porte-avion Charles de Gaulle qui navigue au large de Toulon, Hervé Morin a déclaré jeudi au Point : "J'ai découvert un texte au travers duquel passent des relents inacceptables. Sur onze pages, on nous parle d'un complot israélo-américain imaginaire visant à la conquête du monde.Quand j'ai appris cela mardi soir, j'ai donné pour consigne au général Desportes, le directeur du Collège interarmées de défense [ndlr: le supérieur de M. Chauprade], de ne pas conserver ce monsieur Chauprade dans son corps enseignant. Il n'a absolument rien à faire à l'École militaire".

Une décision à valeur de renvoi pour Aymeric Chauprade...

Interrogé par Libération / Secret défense, Aymeric Chauprade, 40 ans, se déclare "stupéfait" : "On me coupe la tête. Je n'ai eu aucun contact avec le cabinet du ministre, qui n'a pas cherché à m'entendre avant de prendre cette décision à la suite de la parution d'un seul article". "Très fâché", Chauprade entend se défendre. Il a saisi un avocat et promet de "la bagarre".

Source : Jean Dominique Merchet - Libération.fr

* * *