13.000 militaires français déployés en opérations extérieures

Le Premier ministre a, de plus, annoncé qu'"au moins" 1.000 des 1.650 soldats de la force de l'Union européenne, Eufor Tchad / RCA, chargée de protéger les réfugiés du Darfour et les "déplacés" au Tchad, quitteront ce pays : "Nous avons lancé l'Eufor comme une opération transitoire, en prévision de sa relève par une force des Nations unies : cette promesse sera tenue, puisque le 15 mars prochain, la Minucart 2 remplacera la mission européenne." Nous pouvons ajouter que les missions jusqu'alors assurées par les éléments français de l'Eufor seraient dans l'avenir partiellement assurées par la force Epervier, présente au Tchad depuis plus de 20 ans.

Quant au Liban, où les marins français déployaient deux navires venant renforcer la composante terrestre de la FINUL, François Fillon considère également que les choses s'arrangent, en estimant que le "rôle stabilisateur" de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) "ne se dément pas et mérite le maintien des soldats français au sein de la FINUL renforcée. S'agissant de la FINUL maritime, dont nous assurons le commandement, son dispositif très dense ne se justifie plus vraiment", annonçant que "les deux bâtiments de la Marine nationale qui y participent seront bientôt dirigés vers d'autres missions."

Source : Jean Guisnel - Le Point.fr