Samedi 3 janvier 2008, les troupes israéliennes, appuyées par des chars et des bombardements de l'artillerie et de l'aviation, ont pénétré en profondeur dans plusieurs secteurs du territoire palestinien, coupant en deux la bande de Gaza en séparant le nord et le sud. Selon les responsables de l'armée israélienne, l'objectif principal de Tsahal est toujours de briser la capacité de nuisance du Hamas, et non de faire la guerre aux civils palestiniens.

Manifestation à Paris contre l'offensive israélienne 

Des heurts ont éclaté à Paris le samedi 3 janvier 2009, à la fin d'une manifestation qui a rassemblé au moins 21 000 personnes contre l’offensive militaire terrestre israélienne à Gaza.

Alors que le cortège se dispersait vers 18 heures, quelque 200 à 300 manifestants ont tenté de rejoindre l’ambassade d’Israël mais en ont été empêchés par plusieurs barrages de police autour de la place Saint-Augustin et du boulevard Haussmann.

Certains casseurs jetaient des chaises prises dans des cafés sur les CRS, qui répondaient en chargeant et en lançant des gaz lacrymogènes. Quelques personnes sont montées sur des voitures, du mobilier urbain a été arraché, deux drapeaux israéliens ont été brûlés et la situation était très tendue vers 18 h 30, entre les forces de l’ordre et ces casseurs.

Boulevard Haussmann, trois voitures ont brûlé, une quinzaine d’autres ont été retournées puis pillées, des vitrines ont éte brisées. Trois personnes au moins ont été interpellées.

Source : Extrait de Bivouac-ID  Photo Thibault/Camus

* * *