Déjà programmé au congrès annuel de 2008 et dans la droite ligne de ses orientations, l’objectif à court terme de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires appelait à une mobilisation de toutes les sections pour lancer, face au refus de l’administration,  une nouvelle requête nationale en direction des parlementaires des deux chambres, Sénat et Assemblée nationale. La demande, sollicitant leur intervention personnelle, rappelait les aspirations légitimes de tous les réservistes opérationnels  et les engagés volontaires à contrat court à se voir attribuer la croix du combattant volontaire.

2009, reconnaissance pour les combattants des OPEX...

Au cours de ces dernières semaines, des contacts au plus niveau et des réunions informelles ont eu lieu. Nous ne désespérons pas de faire progresser le dossier au cours de l’année 2009. Fidèles à nos engagements, nous persévérons dans la voie du dialogue. Notre argumentation est de plus en plus solide. Mais nous nous interrogeons encore sur les raisons pour lesquelles la FNCV se retrouve, une nouvelle fois, seule à solliciter plus de justice à l’égard des combattants volontaires de la 4ème génération du feu.

Je remercie donc particulièrement tous les présidents de section qui ont su se mobiliser pour cette juste cause et  les visiteurs, de plus en plus nombreux, du site de la FNCV qui ne ménagent pas leurs encouragements ; sans oublier les habitués du blog qui savent faire preuve de calme et de bon sens face aux infos les plus chaudes.

Mais mon vœu le plus cher pour 2009 serait de recevoir l’appui sincère de toutes les grandes associations du monde combattant conscientes du potentiel représenté par les anciens des OPEX. Quelle que soit la valeur des arguments développés par la FNCV, elle a besoin des appuis et de tout le poids de tous ses dirigeants, face au blocage incompréhensible de l’administration du ministère de la Défense.
Certains de nos compagnons, qui s’estiment bafoués dans leurs droits, ne nous ont pas caché leur totale détermination à recourir au tribunal administratif et je sais qu’ils iront jusqu’au bout, comme ils l’ont été pour se porter volontaires.   

Des voeux teintés d'espoir...

Alors je lance un appel à tous les anciens des OPEX qui ne nous ont pas encore rejoints et à tous ceux qui, revenus à la vie civile, attendent impatiemment et à juste titre d’être récompensés comme l’ont été leurs anciens suivant le principe immuable de l’équité entre toutes les générations du feu :

« Tournez-vous vers vos présidents d’associations d’arme ou d’armée, vers vos présidents d’associations de réservistes, vers vos amicales régimentaires où les chefs de qualité, plus jeunes, donc plus proches des décideurs actuels, ne manquent pas. Sollicitez leur appui dans l’action que nous menons. Le président de la FNCV est à leur disposition ! »

Je vous adresse, teintés d’espoir, mes vœux les plus chaleureux pour l’année 2009

Colonel(h) Jacques GAGNIARD
Président de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires