Le document montre des images de ce qui semble être un véhicule blindé français harcelé par des combattants islamistes. Certains insurgés sont ensuite présentés revêtus d'uniformes de soldats français.

L'embuscade du 18 août 2008, qui avait fait également 21 blessés dans les rangs français à une cinquantaine de km à l'est de Kaboul, a constitué l'attaque la plus meurtrière contre des troupes étrangères depuis la chute des taliban en 2001.

Le président de la république Nicolas Sarkozy avait effectué une visite éclair deux jours plus tard dans la capitale afghane, Kaboul, où il avait souligné la nécessité de poursuivre en Afghanistan "l'indispensable travail" dans "le combat contre le terrorisme et la barbarie".

Le chef de l'Etat français a choisi d'accroître la présence française dans le pays en envoyant 700 hommes en renfort cet été. Au total, 2.600 militaires français sont déployés sur le sol afghan dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité ( Isaf ), sous commandement de l'Otan.

Source : Reuters


Précédents articles sur infos.fncv.com