Ainsi que nous l'avons déja indiqué, le président Jacques Gagniard est récemment intervenu au plus haut niveau de l'Etat, afin que soit réexaminé et pris en considération le cas des réservistes et des engagés volontaires à contrat court  pour l'attribution de la Croix du Combattant Volontaire, dans la mesure où ils remplissent les conditions requises par ailleurs. 

La FNCV a obtenu un réexamen des candidatures à la CCV

Mais il faut aussi savoir que la FNCV est intervenue, avec succès, auprès des responsables de l'examen des dossiers, pour que soient respectés les critères définissant les AVSL et les EVSL.

Juridiquement, ils sont avant tout des "appelés" et le principe a déja été admis officiellement par le ministère de la Défense, de considérer leurs dossiers de demande de CCV recevables, dès lors qu'ils ont obtenu la carte du combattant.

Nous conseillons donc aux intéressés qui se sont vu refuser l'examen de leur dossier sous ce motif erroné, de le présenter à nouveau, et leur demandons de nous signaler le cas échéant tout nouveau refus. 

 Ne baissons pas la garde !!!  PC