Une démarche de volontaire combattant !

Cette démarche évidente de volontariat combattant s'inscrit pleinement dans l'esprit et dans la lettre du décret précité. Mais contre toute attente et toute logique, ce combattant volontaire s'est vu refuser l'attribution de la Croix du Combattant Volontaire car, pour le sous-officier du ministère de la Défense qui a étudié son dossier, un VSL n'aurait pas droit à la CCV.

Cet adhérent nous a manifesté un véritable écoeurement devant une telle prise de position !

S'agit-il d'un cas isolé ?
Il semble que non, et la cause de tels disfonctionnements serait une simple erreur d'interprétation répétée de la part d'un adjudant qui n'a bien pas compris le texte du décret. Il serait bon que ses décisions fussent contrôlées par sa hiérarchie...

En ce qui nous concerne, nous ne saurions laisser ainsi bafouer les droits élémentaires de nos adhérents sans réagir. C'est pourquoi nous allons attirer l'attention de Monsieur Hérvé Morin, le ministre de la Défense, afin qu'il puisse constater que ses décisions et instructions ne sont pas appliquées au sein même de son propre ministère. Et si cela ne suffit pas, nous irons plus loin, jusqu'à Monsieur le président de la République Nicolas Sarkozy s'il le faut.  CCV - Appel au minitre de la Défense et au Président de la République

Témoignages de volontaires...
A cet effet, nous avons besoin de vos témoignages et nous vous demandons de bien vouloir nous faire part d'autres cas précis dont vous avez connaissance. Les dossiers, avec justificatifs à l'appui, seront à faire parvenir à la FNCV afin d'appuyer et justifier pleinement cette démarche.

Soyez en à l'avance remerciés pour nos camarades.