Fallait-il que cet hebdomadaire publie de telles photographies ?  Un tel reportage est-il légitime ?

Nous sommes en guerre et dans une telle situation, tous les citoyens français ne doivent-ils pas faire front face à un ennemi commun. Ces jeunes hommes morts pour la France méritaient-ils que l'on fasse aussi peu de cas de leur sacrifice ? Le service de l'information peut-il s'affranchir de toutes les barrières morales et de tout scrupule pour augmenter son tirage ?

Il est permis d'en douter. Nous vous laissons la parole...

* * *

Dernière minute...

Un seul soldat tué par arme blanche

Pour tenter de faire taire la polémique et les rumeurs qui se sont développées, depuis le battage médiatique des photos controversées du reportage de Match sur les talibans, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a affirmé, sur France 2 au journal de 20 heures : « Il n'y a eu qu'un soldat tué par arme blanche. Tous les autres soldats ont été tués par balles».