Au revoir Pékin… Et on va se « refaire » à Londres 2012 !