Les Français perçoivent comme légitimes les interventions de l’armée française sur l’ensemble des opérations extérieures (opex) : 68% des personnes interrogées se montrent en effet en faveur de l’intervention au Kosovo ; 67% pour la Bosnie, le Liban, le Tchad et la République centre-Africaine ; 64% et 62% pour la Côte d’Ivoire et l’Afghanistan.

Les Français adhèrent majoritairement aux réformes engagées par le ministère de la Défense : 51% d’entre eux adhèrent au principe d’une réforme du ministère de la Défense. Ce taux est d’autant plus significatif que le pourcentage correspondant au nombre de personnes qui désapprouvent cette réforme est peu élevé (16%), et que le taux de non-réponse obtenu à cette question est d’autre part, et parallèlement, très élevé (33%).

Les Français favorables au Livre Blanc sur la défense

Les Français approuvent par ailleurs les grandes orientations du Livre Blanc sur la défense et la sécurité,  avec 86% des personnes interrogées qui jugent prioritaires la prévention des menaces et des conflits et la protection du territoire français et sa population, tandis que 81% jugent prioritaires la nouvelle fonction « connaissance, anticipation et renseignement ».

Les Français souhaitent la construction d’une Europe de la Défense : 88% d’entre eux sont favorables à la construction d’une  Europe de la Défense. Enfin, pour une large majorité de Français (77%), les opérations militaires menées par l’Union européenne contribuent à la sécurité de la France.

Enquête réalisée par téléphone du 23 juin au 4 juillet 2008 sur un échantillon de 1053 personnes représentatif de la population française (méthode des quotas).