Il faut se garder de mélanger les genres 

Pour répondre à une question qui a été posée à propos de l'attribution de la CCV aux engagés volontaires, les membres avertis de la FNCV savent que la question de la CCV en général, OPEX ou non, est traitée par le ministre de la Défense et non par le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants. Celui-ci n'a rien à décider à son niveau, sauf à accélérer la délivrance de la carte du combattant, condition préalable sine qua non pour pouvoir demander l'attribution de la Croix du Combattant Volontaire.

La législation, les instructions ministérielles et la commission d'attribution de la C.C.V. sont du seul ressort du ministre de la Défense. On discerne mal ce qu'un sénateur pourrait décider dans ce domaine, si ce n'est apporter un soutien. La réponse qui a été rapportée n'engage que le SEDAC et aucun cas le ministre de la Défense. Il semble qu'il y ait eu une interprétation quelque peu libre de propos qu'il convient de vérifier avec le plus grand soin. D'ailleurs, pour ma part, j'ai toujours entendu le président de la FNCV faire état de ses relations directes avec le ministre de la Défense.

Je crois savoir que dans le prochain journal que recevront les adhérents de la FNCV, le président exprimera son point de vue afin de clarifier totalement cette question.

Pierre Cerutti, pour le président de la FNCV